Témoignage

Annot ou l'ascension de filles sûres - 5-6/11/21

Le 15/11/2021 par Julie Thomas

Annot ou l’ascension de filles sures. 

Du 5 au 7 novembre 2021.

Toute l'équipe a répondu présente à ce premier rendez-vous : Jeanne, Laurie, Elodie, Roxane, Lourdes, Audrey, Charlotte et Julie. Virginie et Nadia, nos encadrantes, nous ont préparé un stage spécial fissures.

Dès que le soleil réchauffe la gelée de la nuit nous partons grimper. Nous parcourons la forêt rougeoyante tapissée de feuilles mortes jusqu’à rencontrer les premiers blocs. Ils deviennent vite des monolithes massifs dont le dédale se met à former des gorges sinueuses et des arches monumentales. La roche a été lissée par l’eau, ses formes sont arrondies et courbes, elle est parsemée de trous aux rebords doux comme un bourrelet. Une roche qui a du grain, faite de sable compacté qui s’effrite imperceptiblement sous le pied mais qui offre une adhérence incroyable. Ce sont les grés d’Annot.

Nous voici au pied de fissures mythiques. La tête basculée en arrière nous sommes en admiration devant la pureté géométrique de ces lignes de fuite. Une prise unique et verticale qui raye un mur lisse sur toute sa hauteur. Les plus impressionnantes, les off-width, sont de la largeur du corps et semblent pouvoir engloutir celle qui s'y aventurera.

La majorité d’entre nous n’a jamais grimpé de tel mur et le défi de cette falaise nous laisse perplexe : comment s’y prendre ?

Armées de gants et chaussons nous parcourons les fissures de "la cave" de la "vire intermédiaire" et de "la montée".  Nous travaillons la technique.  Verrous de doigt, de main, de point, d’épaule, de pieds, du corps entier s’il le faut. Tout est bon pour les coincements !

Mais en plus de notre corps il s'agit aussi de coincer correctement nos protections. Premier atelier : au pied des voies nous posons un maximum de friends et câblés puis nous contrôlons ensemble leur fiabilité. Ainsi nous savons reconnaître un coinceur digne de confiance.

Ensuite nous nous exerçons en pleine grimpe. Trouver une position de repos, trouver la bonne taille du premier coup, reconnaitre les sections dures pour protéger juste avant. Toute une stratégie se met en place et un baudrier bien organisé facilite la tâche.

Enfin nous testons nos coinceurs en tirant dessus. Ça tient. Nous nous vachons sur coinceur. Ça tient. Nous chutons sur coinceur... ÇA TIENT !!! 

Nous sommes devenues des filles sûres de leurs protections mécaniques.

Des 17h30 le soleil faiblit et fane le feu des feuilles de la forêt.  

Les soirées d’hiver commencent tôt mais c'est l’occasion de partager des moments de chaleur humaine. Nous réaffirmons ensemble nos valeurs, nos objectifs, une identité de groupe et mettons en place notre stratégie de communication. D'ailleurs, retrouvez-nous sur Instagram pour être alertés de nos nouvelles publications ! @les.tradeuses

Les Tradeuses, ça c’est de la bonne came !







COMITE REGIONAL OCCITANIE
Comité régional OCCITANIE
Club alpin français
3 RUE DE L'ORIENT
31000  TOULOUSE
Contactez-nous
Tél. 06 86 82 73 66
Rechercher